Six mois après le début des activités, les partenaires au projet se sont retrouvés à Bruxelles à l’occasion d’une réunion de travail et d’approfondissement étalée sur deux jours.

Lors de la première journée, les partenaires au projet se sont livrés, avec le concours de douze experts externes dans le domaine des processus de numérisation à vocation industrielle et des nouvelles technologies appliquées aux processus de production dans le secteur du meuble, à une analyse des résultats d’une enquête menée auprès de quelque 144 experts disséminés dans toute l’Europe et portant sur l’importance de s’entourer d’éléments doués d’aptitudes solides dans le domaine des technologies numériques afin de soutenir la chaîne d’approvisionnement en bois d’ameublement.

Les trois priorités à l’ordre du jour s’énonçaient comme suit:

1) Internet des objets;

2) Cybersécurité; et

3) Progression générale du développement technologique.

Le lendemain, les travaux se sont poursuivis lors de la deuxième réunion des partenaires.

Ces derniers ont examiné en détail le Programme commun de formation des responsables de la transformation numérique ainsi que les aptitudes techniques et non techniques requises pour exercer cette nouvelle fonction.

The knowledge of new technologies applicable to the industrial processes of companies in the furniture sector (Cybersecurity, Internet of Things, Cloud Computing, Simulation, Big data, Augmented Reality, Autonomous Robots and Blockchain) will have to combine with strong competences of Innovation, Communication, Management and Entrepreneurship , Emotional intelligence, Quality – Risk and Safety, Ethics.